Veille pour les doctorants

La Veille documentaire

 

Outils de veille

 

Réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Toute information est susceptible d’effectuer en quelques secondes le tour du monde et de faire l’objet de commentaires. Basée sur la recommandation, la veille sur les réseaux sociaux permet de faire une recherche d’information en temps réel.

tw1.pngLe site de microblogging Twitter s’avère être un outil pertinent pour rechercher des avis, des tendances, pour faire de la veille et la diffuser. Le principe est le partage d’information en temps réel avec son réseau de “followers” : vous pouvez suivre les personnes qui vous intéressent (“followings“) et être suivi par des personnes que vous intéressez (“followers“). La fonction “hashtag“ (#motclé) est utile pour suivre un sujet ou un colloque par exemple. Cette fonction permet également de trouver des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts que vous.

Pour vous donner quelques idées de comptes à suivre en sciences juridiques, nous vous recommandons la lecture du 10e numéro d’@lice ainsi que cet article du blog des chevaliers des grands arrêts.

En revanche, Facebook demeure plus limité. Si la plupart des institutions publiques et nombre d’entreprises ont créé leur profil (page professionnelle), la diffusion de l’information sur ce réseau se heurte à des logiques commerciales. Il ne suffit pas « d’aimer » (“liker“) une page pour en recevoir systématiquement toutes les dernières publications. La mise en vigueur du taux de reach, les applicatifs marketing dont chaque profil fait l’objet, nécessite une démarche proactive.

Flux RSS et infolettre

Symbolisés le plus souvent par le logo Rss32x32.jpg , les fils ou flux RSS (rich site summary ou really simple syndication) permettent, par abonnement, de se tenir au courant de l’actualité des nouvelles publications d’un site web sans avoir à effectuer à nouveau une recherche documentaire, puisqu’elles vous seront automatiquement transmisses sur votre navigateur ou au sein d’un agrégateur de flux RSS.
Pour recevoir l’information, les infolettres (newsletters) seront également utiles. Une simple demande (gratuite) d’abonnement par courriel vous permettra de recevoir les dernières informations éditées sur un site internet. Le format de l’infolettre est souvent choisi par les sites de journaux et magazines mais également par toute institution dont l’activité génère de l’information (ministère, association…).

 

Agrégateurs de flux (netvibes, theoldreader, …)

Les agrégateurs centralisent les contenus issus de plusieurs fils de syndication (ou flux RSS). Ils constituent la porte d’entrée unique de votre système de veille en important le contenu nouveau d’un ensemble de sites internet que vous avez sélectionnés. Outre leur fonction d’information sur l’actualité des sites, les agrégateurs permettent d’organiser les flux. Vous pouvez en effet catégoriser les flux en dossiers et sous-dossiers selon des thématiques définies par vous.
Parmi les agrégateurs de flux, figure Netvibes. Créé en 2005, cet agrégateur propose une interface sous forme de pages (« dashboard ») et d’onglets personnalisables. Outre les flux RSS, la nouvelle version de Netvibes permet d’insérer des widgets contenant d’autres services (messagerie, réseaux sociaux...). Les univers Netvibes peuvent être privés ou publics, comme celui de l’ADBS consacré au droit pour les professionnels de l’information.
The Old reader est un autre exemple d’agrégateur fondé en 2012 suite à l’arrêt de Google Reader dont il reprend l’interface et les fonctionnalités. Plus basique que Netvibes, il offre moins de fonctionnalités notamment en termes de partage.
On signalera également l'agrégateur Inoreader dont les principales fonctions sont présentées dans le billet du blog Outils froids.  
 

Les outils de gestion de signets

Les outils de gestion de signets permettent de stocker et classer des ressources en lignes. Ils permettent de marquer des pages Web dans le but d’y accéder ultérieurement (sur le principe du marque-page).

delicious.pngDelicious a été l’un des premiers outils de gestion de signets. Les signets sont stockés et indexés au moyen de mots-clefs choisis par l’utilisateur qui peut alors gérer ses marque-pages comme il l’entend. Un très grand nombre de signets peut être enregistré, les mots-clés et catégories définies par l’utilisateur permettant de les regrouper et de les hiérarchiser. Créer un compte utilisateur permet de retrouver ses marque-page depuis n’importe quel poste connecté à internet, à la différence des favoris enregistrés par un navigateur sur un poste de travail particulier.

Aujourd’hui, les outils de gestion de signets intègrent des fonctionnalités sociales (on parle d’outils de social bookmarking). Ils permettent de partager les marque-pages avec d’autres utilisateurs, mais également d’interagir et de créer des réseaux.

Diigo offre ainsi un certain nombre de fonctionnalités sociales. Après avoir créé un compte sur la plateforme, il est possible de suivre des profils d’utilisateurs aux intérêts similaires et d’accéder à leurs marque-pages. Les ressources en ligne peuvent être partagées, l’utilisateur restant toujours libre du choix de ses mots-clés. Il est possible de constituer des groupes, publics ou privés, d’ouvrir des fils de discussions et de commenter les ressources.

On peut également citer la plateforme StumbleUpon qui suggère des ressources en fonction des centres d’intérêt, des habitudes de navigation et des commentaires des utilisateurs.

Les plateformes de social bookmarking offrant à la fois un mode de navigation par mots-clés et catégories et un système de partage de références entre utilisateurs, constituent un outil intéressant pour la veille informationnelle.

haut de page

Méthodologie de la veille juridique

Vademecum - Veille informationnelle en sciences juridiques :  éléments méthodologiques et outils indispensables de Stéphane Dufournet revu par Cyprien Caraco

La veille juridique en droit français et européen - Cours de Cyprien Caraco (BIU Cujas) disponible sur l'EPI de l'université Paris 1

haut de page

La veille à partir du compte lecteur

L’interface de recherche de la bibliothèque vous permet d’installer une veille à partir de votre compte-lecteur ; vous pouvez ainsi créer un fils rss à partir de vos requêtes de recherche et être ainsi informé de tout nouveau document de la bibliothèque s’y rapportant. Le tutoriel ci-dessous vous explique pas à pas la procédure.

Créer des fils Rss à partir du catalogue Cujas Fichier pdf

haut de page